Ses missions

La MDPH 31 est un guichet unique d’accompagnement des personnes en situation de handicap et de leur famille dans leurs démarches. Elle exerce 5 missions principales.

C’est grâce à la commission départementale des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) que les personnes handicapées peuvent bénéficier de différents « droits », c’est-à-dire avoir accès à des aides prévues par la loi pour répondre à leurs besoins.

Le fonctionnement de la MDPH 31 permet d’étudier chaque demande.

 

Qu’est-ce que la Maison Départementale des Personnes en situation de Handicap (MDPH) ?

La Maison Départementale des Personnes en situation de Handicap de la Haute-Garonne (MDPH 31) a été créée grâce la loi du 11 février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».

Cette loi prévoit en effet la création d’une MDPH dans chaque département de France.

Un guichet unique d’accueil

La MDPH 31 est un lieu unique d’accueil, d’information, d’orientation, d’accompagnement et de conseil pour toutes les questions relevant du handicap.

A qui s’adresse la MDPH 31 ?

Les équipes de la MDPH 31 s’adressent :

  • aux personnes en situation de handicap, adultes et enfants ;
  • à leur famille et leur entourage ;
  • à tous les acteurs intervenant dans le secteur du handicap.

 

Les 5 missions principales de la MDPH 31

Tout au long de la vie de la personne en situation de handicap, les professionnels de la MDPH 31 sont là pour :

  1. être à l’écoute de la personne handicapée et de sa famille, répondre aux questions ;
  2. évaluer les besoins et les souhaits spécifiques à chaque situation, conseiller et orienter ;
  3. trouver des solutions les plus adaptées possibles ;
  4. proposer à la commission départementale des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) un plan personnalisé de compensation (PPC) ;
  5. gérer votre dossier pour que vos droits à la compensation de votre handicap, attribués par la CDAPH, soient bien ouverts auprès des organismes partenaires.

 

Demandes auxquelles la MDPH peut répondre

Les équipes de la MDPH accompagnent l’ensemble des personnes en situation de handicap dans leur demande, quel que soient leur handicap, leur situation ou leur âge. Vous trouverez ci-dessous des exemples de demandes de droits dont s’occupe la MDPH.

Au total, 10 droits clés  existent pour répondre aux besoins des personnes en situation de handicap.

 

Demandes aussi bien pour les adultes que les enfants

La MDPH vous accompagne pour obtenir :

  • La carte mobilité inclusion. Elle a pour objectif de faciliter le déplacement des personnes.
  • La Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Elle permet de financer des aides diverses (humaine, technique, aménagement du véhicule ou du logement…).
  • L’orientation vers un établissement ou service médico-social (ESMS), afin de répondre au mieux aux besoins de la personne.

 

Demandes spécifiques aux adultes

La MDPH vous accompagne pour bénéficier de :

  • La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) à partir de 16 ans et l’orientation professionnelle (par exemple pour demander de travailler dans un ESAT).
  • L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) et le complément de ressources. Ces aides garantissent un minimum de ressources.

 

Demandes spécifiques aux enfants

La MDPH vous accompagne pour avoir droit à :

  • L’Allocation d’éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH). Elle permet de faciliter l’éducation et les soins à apporter à un enfant handicapé.
  • Une orientation scolaire pour un élève handicapé adaptée à ses besoins, à partir de son projet personnalisé de scolarisation (PPS).

 

Ce que la MDPH ne fait pas

Les missions sont très variées. Néanmoins, certaines choses ne relèvent pas de la compétence de ses équipes. Ainsi, la MDPH 31 :

  • Ne fabrique pas la Carte de Mobilité Inclusion (compétence : Imprimerie nationale).
  • N’attribue pas une aide-ménagère ou le portage de repas (compétence : centres communaux d’action social).
  • N’attribue pas la Majoration pour la Vie Autonome (compétence : CAF).
  • Ne recrute pas et n’affecte pas les accompagnements d’élèves en situation de handicap – AESH (ex AVS) (compétence : Éducation Nationale).
  • N’aide pas à la recherche de logement.
  • N’aide pas à la recherche d’emploi (compétence : Pôle emploi).
  • Ne produit pas de secours juridique (compétence : tribunal d’Instance).
  • N’attribue pas d’aides financières.

Elle permet d’« ouvrir » des droits à des aides financières qui seront attribuées par d’autres structures.

Les références légales
> Art. L. 143-3 du Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF).