La RQTH pour les jeunes

Faire reconnaître son handicap dans le cadre du travail est une étape importante dans la vie professionnelle d’une personne en situation de handicap. La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) vous permet de bénéficier d’avantages aussi bien pour trouver un emploi que pour le conserver.

 

Pour qui ?

Les jeunes de plus de 16 ans en formation et les étudiants en situation de handicap.

 

La RQTH Qu’est-ce que c’est ?

Derrière ce sigle, se cache un droit pour les jeunes en formation et les étudiants en situation de handicap, notamment celles et ceux qui effectuent un stage dans le cadre de leur cursus scolaire, universitaire ou dans le cadre de la formation professionnelle.

Que signifie être reconnu travailleur handicapé ?

La qualité de travailleur handicapé est reconnue sur décision de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH), créée au sein de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Est considéré comme travailleur handicapé « toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales ou psychique ».

 

Quels sont les avantages liés à ce statut ?

La qualité de travailleur handicapé favorise l’accès à l’ensemble des mesures en matière d’emploi et de formation des personnes handicapées. Ainsi, le fait d’avoir cette reconnaissance peut vous permettre :

  • De bénéficier du dispositif légal de l’obligation d’emploi :

Cette reconnaissance peut constituer un élément en votre faveur lors d’un recrutement à l’issue de vos études. En effet, tout employeur du secteur privé ou public occupant au moins 20 salariés est soumis à une obligation d’emploi de travailleurs reconnus handicapés, dans une proportion de 6 % de son effectif salarié.

  • De bénéficier du soutien de l’AGEFIPH :

dans le cadre des « Actions pour l’Emploi des Étudiants Handicapés » (A2EH), ou du FIPHFP pour le secteur public. Par exemple, les étudiants accompagnés dans le cadre des services A2EH de l’AGEFIPH peuvent bénéficier d’un appui à la recherche de stage et d’une préparation à l’insertion professionnelle.

  • D’accéder aux formations en alternance (par le biais des contrats d’apprentissage et de professionnalisation).
  • D’accéder à des stages en entreprise, dans le cadre du dispositif légal de l’obligation d’emploi :

Votre scolarité peut comporter, à l’initiative des établissements scolaires et universitaires, et sous leur responsabilité, des périodes de formation dans des entreprises, des associations, des administrations ou des collectivités territoriales en France ou à l’étranger.

  • D’accéder à la fonction publique par concours aménagé ou vos épreuves de concours sont aménagées, à la manière de vos conditions d’examens scolaires et universitaires (présence d’un secrétaire, temps de composition majoré d’un tiers, en salle isolée.)
  • D’accéder à la fonction publique par recrutement contractuel spécifique à l’issue de vos études. Cette procédure dérogatoire, prévue par le décret n°95-979 du 25 août 1995 peut vous permettre d’accéder à la fonction publique sans concours.
  • De faire preuve de « transparence » envers votre tuteur de stage ou employeur potentiel

Le fait d’informer votre interlocuteur de votre situation permet de justifier des aménagements dont vous pourrez avoir besoin pour évoluer de manière satisfaisante en situation professionnelle. Il peut s’agir d’aménagements compensatoires du handicap, matériels, horaires, organisationnels.

Vous souhaitez peut- être occuper un emploi lors des périodes de vacances scolaires et universitaires. De plus en plus d’entreprises développent une politique d’intégration active, et connaissent les aides mobilisables pour accueillir un collaborateur en situation de handicap.

Source : http://www.droitausavoir.asso.fr

Les références légales

Article L5212-13 du Code du travail

Décret n°95-979 du 25 août 1995

En 1 clic

La Maison Départementale des Personnes Handicapées de la Haute Garonne est le fruit d’une volonté commune d’améliorer l’accès aux droits des personnes en situation de handicap.

Actualités

Toutes les actualités

Venir à la MDPH ou nous contacter

première adresse de la MDPH31
TOULOUSE
10, place Alphonse-Jourdain


ACCUEIL DU PUBLIC A TOULOUSE

  • Mardi 8h15 – 12h
  • Jeudi 8h15 – 12h

Une permanence en langue des signes françaises (8h30-12h) est disponible.
Pour les personnes sourdes et malentendantes il est possible de prendre rendez avec l’application ACCE-O


S’INFORMER

  • 0 800 31 01 31 (appel et service gratuit)
    Lundi, mercredi, jeudi et vendredi – de 8h à 17h
  • Mardi – de 8h à 12h

Par courriel : mdph@cd31.fr


COURRIER

MDPH de la Haute Garonne
CS 87089
31070 TOULOUSE cedex


Suivez la Haute-Garonne.fr