MDPH 31 Maison Départementale des Personnes Handicapées

Passer le menu
Haute Garonne, chacun est important

Vous êtes ici : Accès à l'Emploi

Deux applis adaptées pour booster la recherche d’emploi
Les applications ne servent pas qu’à jouer ou à être informés. Elles peuvent tout autant s’avérer un précieux outil pour décrocher un emploi. Une certitude partagée par des programmeurs, des spécialistes informatiques, des webmasters qui ont lancé différentes applications aux noms finalement bien trouvés. Mais deux d’entre elles paraissent tirer leur épingle du jeu. « Talentéo », mises en ligne récemment, se donne pour objectif d’être « un réseau social dédié aux questions de l’emploi et du handicap, et l’appli est une sorte d’accélérateur de visibilité », selon son concepteur Stéphane Rivière. A partir de son dispositif, le demandeur d’emploi en situation de handicap peut non seulement rédiger une lettre de candidature, mais aussi envoyer un CV créé sur son smartphone ou en utilisant le réseau social. Autre proposition sur ce marché de la recherche d’emploi, « Dowino » dont le cofondateur, Pierre-Alain Gagne, précise qu’il a développé son projet avec la Fédération nationale des travailleurs handicapés (Fnath). Deux applications récentes dont l’efficience reste à prouver mais qui ont le mérite de mettre à la disposition des demandeurs d’emploi en situation de handicap, et des entreprises intéressées, des outils d’accès immédiat à l’information sur les possibilités de recrutement.
http://www.20minutes.fr/magazine/handicap/les-outils/lemploi-a-lheure-des-applications-74825

Quand les discriminations découragent la recherche d’emploi…
Aujourd’hui pour décrocher un emploi, il vaut mieux ne pas être quinquagénaire, femme enceinte, obèse, d’origine étrangère visible… ou handicapé. Pour ces catégories de candidats à l’embauche, la tâche s’avère ardue, et, au final, mène tout droit à Pole Emploi. Les chiffres du 8e baromètre Défenseur des droits-OIT réalisé par l'Ifop, sur le ressenti des personnes concernées, rejoint la réalité des discriminations subies par une partie de la population. Non en raison de ce qu’ils font, mais de ce qu’ils sont. Dans le détail, les facteurs les plus discriminants, selon les personnes interrogées, sont l’âge à 88%, mais aussi le handicap visible à 77% et invisible à 68%. Des proportions importantes tendant à décourager les demandeurs d’emploi les plus motivés. Dès lors, des alternatives émergent visant à compenser ce type d’inégalités confinant à l’illégalité : Instauration du CV anonyme obligatoire pour les entreprises de moins de 20 salariés, sensibilisation et formation des recruteurs, mise en place de testings. Des stratégies difficiles à généraliser dans un contexte de marché du travail tendu, et de blocages par les chefs d’entreprises sur leurs propres critères.
http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20150213trib34f3a3ef4/embauche-43-des-victimes-de-discrimination-arretent-de-chercher-du-travail.html 

Deux applis pour le travail et le vote des personnes handicapées
Les nouvelles technologies et la postmodernité technique au service des citoyens handicapés, cela existe désormais grâce à la Fnath (association des accidentés de la vie) qui a demandé à un studio de création lyonnais de concevoir des applications pour smartphones visant à faciliter leurs démarches. L’une « Travail et handicap » permet d’obtenir des informations essentielles sur les méthodes à suivre pour réintégrer la vie professionnelle ; à savoir, vers qui s'orienter, le rôle du médecin du travail, entre autres. La seconde application, « Europe et handicap » se veut plus conjoncturelle puisqu’elle incite les personnes handicapées, en manque d’informations ou tentées par l’abstention, à aller voter aux prochaines élections européennes du 25 mai 2014. Surtout, cette appli fournira toutes les précisions sur les décisions prises, à l’échelle de l’Europe, en faveur des européens en situation de handicap. De fait, deux applications destinées à améliorer la visibilité et l’inclusion sociale de tous.
http://informations.handicap.fr/art-applications-smartphone-fnath-853-6808.php

Questions/réponses des travailleurs handicapés dans le privé
Le Défenseur des Droits a mis en ligne un "questions-réponses" sur l'accès à l'emploi des personnes en situation de handicap dans le secteur privé. Ce dossier auquel ont collaboré l’Agefiph, Pôle Emploi, l’Association des paralysés de France et l’Unapei se présente sous forme de questions pratiques aidant les lecteurs à se retrouver dans la jungle des droits professionnels auxquels ils peuvent prétendre : Qu’est-ce qu’une discrimination directe ? Indirecte ? Quelle est la différence entre handicap et inaptitude ? Que signifie la notion d’aménagement raisonnable ? Des réponses permettant d’éclaircir chacun des acteurs de l’entreprise. https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/151016_-_qr_maquette_2012-09-06.pdf 

Recrutements faciles en ligne
Cette page conçue par l'Agefiph est destinée à aider les personnes en situation de handicap dans leur insertion professionnelle en donnant des éléments sur les méthodes de recrutement en ligne. Publiée sur le site Internet du quotidien La Croix, elle s'avère très riche à la lecture. Son titre justifié en dit long : "Les outils de recherche se multiplient pour les travailleurs handicapés". Les lecteurs y retrouvent de nombreux liens pour s’informer, s’orienter et réussir dans un secteur tendu pour les personnes handicapées : l'emploi. Insistant sur la grande utilité des nouvelles technologies, les concepteurs de cette page soutiennent ces nouveaux outils peuvent faciliter l’accès à l’emploi. Plus d'infos

Page précédente