MDPH 31 Maison Départementale des Personnes Handicapées

Passer le menu
Haute Garonne, chacun est important

Vous êtes ici : Droits et Prestations

Retraite : des progrès pour les travailleurs handicapés
Sauf modifications par les Ordonnances gouvernementales, rappel des droits à la retraite des personnes en situation de handicap : Parmi le différentes mesures, des droits destinés aux personnes reconnues handicapées. Ainsi, depuis le 1er février 2014, la réforme ouvre un droit à un départ anticipé à 55 ans aux travailleurs au taux d’incapacité de 50%. A condition de justifier des trimestres nécessaires. Ce qui entraine la suppression des modalités générales de départ pour tous les détenteurs d’une RQTH. Quant à l’âge de départ pour percevoir une retraite à taux plein, en cas de cotisations trimestrielles insuffisantes, il est fixé à 62 ans, au lieu de 65 dans la précédente loi. De leur coté, les aidants familiaux d’une personne handicapée voient leur fonction reconnue, puisque désormais leur activité sera prise en compte dans le calcul des trimestres donnant droit à un départ en retraite.
http://www.lemonde.fr/argent/article/2013/12/03/reforme-des-retraites-la-cnav-repond-aux-nombreuses-interrogations-des-internautes_3524494_1657007.html

Gaz et EDF : Un tarif social… Et adapté !
Bonne nouvelle pour les ménages aux revenus modestes puisque 830 000 foyers supplémentaires bénéficieront, dès les prochains mois, des tarifs sociaux de l'électricité et du gaz, selon le ministère l'Énergie. Cette extension s’effectuera de manière progressive en commençant par les 400 000 foyers les plus concernées par cette mesure, dont les allocataires de l’AAH. Désormais les personnes éligibles à l'aide pour la complémentaire santé (ACS), soit des personnes ayant des revenus 35 % supérieurs aux minimas actuels, pourront également en bénéficier. Le plafond de revenus pour avoir droit à ces tarifs spéciaux passe de 661 euros à 893 euros par mois, pour une personne seule,  correspondant au seuil officiel de pauvreté en France. Selon les calculs du ministère, la réduction moyenne annuelle de la facture devrait se situer entre 90 et 200 euros.

Le 3977 contre la maltraitance :
Un numéro unique contre la maltraitance des personnes âgées a été mis en place par le ministère de la Solidarité. Il s’agira du 3977 accessible à partir de tous les postes téléphoniques. Ce numéro vise en fait deux types de publics: les personnes âgées et les personnes handicapées. Le rôle de ce nouveau service est d’écouter, de conseiller et d’orienter les usagers grâce à des équipes de bénévoles formés qui répondent à tous les appels. http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/R18303.xhtml

 

Page précédente